Quelles sont les tranches impôts sur le revenu ?

L’imposition sur le revenu par tranche est un système d’imposition appliqué par la France pour équilibrer le prélèvement des impôts sur revenu au niveau de toutes les couches sociales. En 2019, le gouvernement français annonce pour 2020, une refonte des tranches du barème progressif. Une refonte qui est synonyme d’une baisse de l’impôt sur le revenu. Ce qui serait sans doute très avantageux pour tous.

Les avantages liés à la refonte des tranches du barème du revenu progressif.

Comme cela avait été annoncé par le gouvernement, la refonte des tranches du barème du revenu progressif est déjà applicable en cette année 2020. Cette refonte dans un premier temps, permet de ramener le 1er taux d’imposition à 11%. Dans un second temps, cette nouvelle forme d’imposition a pour but de réduire les impôts aux contribuables qui sont des millions de foyers et qui ont un revenu moyen. Cette réduction pourrait leur permettre d’économiser et 125 et 350 euros annuellement. En bref, l’application de cette nouvelle réforme permettra de baisser l’impôt sur le revenu des contribuables au trésor public appartenant à une classe moyenne. Cependant, il faut souligner que cette l’application des nouvelles tranches d’imposition n’affectera pas les contribuables des hauts revenus annuels. Ils seront toujours soumis à l’ancienne taxation, c’est-à-dire de 2019.

 

Les nouvelles tranches d’impôt sur le revenu.

Avant de revenir sur les nouvelles tranches d’impôt sur le revenu prévues par le projet de loi des finances de 2020, il faut d’abord parler des améliorations apportées. Ces améliorations qui sont au nombre de 2 et concernent en grande partie le barème progressif de l’impôt sur les revenus. Et comme nouveautés apportées, il y a :

  • La diminution du taux de la première tranche d’imposition. Ce taux qui était de 14% en 2019 est ramené à 11%.
  • La réduction du plafonnement des revenus. De façon concrète, ce plafond passe de 27 794 euros à 25 659 euros.

Ces deux modifications ont entrainé du coup l’abaissement du seuil d’entrée au sein de la tranche d’imposition à 30%. Ce qui implique une diminution du revenu imposable. Ce revenu passe de 74 517 euros à 73 369 désormais.

Pour revenir aux tranches de revenu imposable, il faut juste noter qu’il y en a 5.

La première concerne les revenus compris entre 0 et 10 064 euros. Pour cette tranche de revenu imposable, le taux est de 0%.

Pour la deuxième tranche de revenu imposable, elle prend en compte les revenus compris entre 10 064 euros et 25 659 euros. A cette tranche de revenu, la tranche marginale d’imposition est de 11%.

En ce qui concerne la troisième tranche qui considère les revenus situé entre 25 659 et 73 369 euros, le taux d’impôt n’est qu’un prélèvement forfaitaire de 30%.

Quant à la quatrième tranche qui s’applique aux revenus annuels compris entre 73 369 et 157 806 euros, le barème d’imposition applicable est de 41%.

Pour finir avec la dernière tranche, elle prend en compte les revenus annuels supérieurs à 157 806 euros. Pour cette tranche de revenu, le taux marginal d’imposition est de 45%.

En résumé, on retient que cette refont a mieux fait de tenir compte de l’inflation pour préserver le pouvoir d’achat des contribuables.

 

Qu’est-ce que la source de prélèvement d’impôt ?

La source de prélèvement  des impôts peut être votre salaire, les allocations, les revenus nets imposables, une contribution exceptionnelle et les dividendes à vie. La source de prélèvement peut également être les rémunérations de remplacements, les revenus fonciers, les revenus non salarié et biens d’autres revenus perçus ou revenus exceptionnels. Cependant, il faut également noter que les revenus provenant des fonds immobiliers, les participations et intéressement et les plus-values de cessions ne sont pas concernés par cette loi de finances.

 

C’est quoi le quotient familial ?

Le quotient familial est un système qui fait la division du revenu imposable en un nombre précis de parts. Ce quotient se définit en tenant compte de la situation familiale du contribuable et du nombre de personnes physiques qui est à sa charge. Le quotient familial permet à l’administration fiscale de déduire le plafonnement du quotient familial du foyer fiscal avant de lui adresser un avis d’imposition.

 

C’est quoi les parts fiscales ?

Les parts fiscales dans un foyer fiscal sont aussi les parts de quotient familial. C’est le nombre de personnes physiques vivant de votre revenu. Dans un foyer fiscal, une personne physique est une part fiscale ou une part de quotient familial. Un couple pacsé ou un couple marié constitue deux parts fiscales. En ce qui concerne deux personnes en concubinage, elles sont considérées selon la fiscalité comme deux foyers fiscaux. Deux enfants vivants avec un couple marié ou pacsé sont considérés comme une part de quotient familial ou une part supplémentaire. Mais dans le cas d’une garde alternée après un divorce, ces deux enfants sont vus comme une demi-part supplémentaire. Plusieurs autres facteurs sont à prendre en compte pour mieux déterminer les parts fiscales dans les millions de foyers fiscaux.

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: