La réforme des retraites 2025 : Ce que vous devez savoir.

Certes, le projet de loi sur les retraites annoncé pour 2025 promet la conservation des droits lors de la transition vers le nouveau système. Mais le débat sur cette nouvelle réforme des retraites reste toujours houleux au sein des associations syndicales. Car pour certains partenaires sociaux, ce nouveau système peut toucher les pensions de plusieurs millions d’assurés. Mais que doit-on savoir sur cette réforme des retraites 2025 ?

C’est quoi la pension de retraite et quels sont les facteurs qui agissent sur son calcul ?

Pour être certain de percevoir des pensions de retraite tous les trimestres, tous les salariés du secteur privé doivent faire des cotisations obligatoires aux fonds de retraite de la caisse nationale. Il en est de même pour les salariés du secteur public qui désirent jouir d’une pension de retraite durant leur vieillesse. Les pensions de retraite sont des droits que doivent percevoir tous les travailleurs ayant accompli de carrières longues. La pension de retraite est la somme de la retraite de base et de la retraite complémentaire. La retraite de base de la sécurité sociale quant à elle est allouée par Cnav qui est la Caisse nationale d’assurance vieillesse Le calcul du montant de la pension de retraite, il y a plusieurs facteurs qui sont pris en compte. Comme facteur, il y a l’âge minimum à la retraite, le nombre de points et la valeur du point durant les 25 meilleures années de la carrière longue et les régimes obligatoires de retraite. Il y a également le cumul des activités professionnelles, l’âge légal de départ à la retraite, les régimes complémentaires, l’indexation, la minoration ou la majoration des cotisations versées et le financement de la sécurité sociale. En ce qui concerne les différents régimes, on a la retraite à taux plein, le régime de retraite complémentaire, la retraite supplémentaire et la retraite progressive.

 

Que dit la nouvelle réforme des retraites 2025 ?

Prévu pour entrer en vigueur à partir de l’année 2025, la réforme des retraites 2025 exige que les travailleurs qui sont nés dans les années 1974 et 2004 entrent dans le nouveau système universel. Même si certains de ces travailleurs ont commencé leur carrière longue avec l’ancien système. Selon cette même réforme, toutes leurs années de travail avant 2025 seront prises en compte lors du calcul de leur pension future qu’ils auront à toucher dès leur départ à la retraite à compter de l’année 2037.

Selon le Haut-commissaire du Haut-commissariat de la sécurité sociale, la transition se fera sans aucune difficulté. Pour les salariés des professions libérales qui font le cumul des points durant leur carrière, des points qui seront par la suite transformés en un montant de pension pour leur départ à la retraite. A partir de 2025, ces droits acquis seront simplement convertis en points dans le nouveau système.

 

L’assurance retraite : comment ça marche selon la réforme des retraites ?

L’assurance retraite est une méthode de répartitions intergénérationnelles. C’est un système qui oblige les salariés à pourvoir directement au financement de la retraite de leurs prédécesseurs. Dans ce système universel de fonctionnement, la retraite de base et de nombreuses autres retraites complémentaires obligatoires. Les retraites complémentaires obligatoires sont apportées par l’Arrco et l’Agirc.

 

Comment se calculera la retraite complémentaire à partir de 2025 ?

La pension de retraite complémentaire est accordée aux cadres qui ont pu travailler longtemps ou qui ont bénéficié de l’allongement de la durée de leur départ à la retraite. Ils sont pris en compte par la caisse de retraites complémentaires obligatoires que sont l’Arrco et l’Agirc. Pendant leurs carrières, ces salariés reçoivent des points de retraite attribués par l’Arrco. Ces points prennent de la valeur en fonction du salaire moyen des cotisants et sont calculés en considérant leur taux d’acquisition. Pour connaitre le montant annuel de la retraite complémentaire, il faut multiplier le nombre de points par sa valeur.

Le système de calcul est le même avec Agirc mais qui applique une majoration de 5% des droits pour tout enfant à charge.

 

Comment jouir de la retraite de base du régime général ?

Pour jouir de la pension au taux plein de la retraite de base du régime général, il faut remplir certaines conditions. Il faut être né à partir du 1er Janvier 1948. Dans ce cas, le salaire sera considéré dans la limite du plafond de la sécurité sociale, ce qui donne une somme de 3 269 euros par mois. Comme deuxième condition, il faut avoir entre 65 et 67ans avant son départ à la retraite. Cependant, des décotes seront appliquées à la pension de retraite.

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: